Les peuples indigènes du Brésil

Les peuples indigènes du Brésil

L’Amazonie brésilienne abrite le plus grand nombre de tribus isolées au monde. La FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, estime leur nombre à 77. Leur volonté de ne pas établir de contact avec les autres tribus ou avec le monde extérieur résulte très certainement de rapports antérieurs désastreux, de l’invasion continue de leurs territoires et de la destruction de leur environnement forestier. On estime qu’il y a trois millions d’indigènes, constituant environ 400 peuples et parlant 250 langues regroupées en 49 familles linguistiques différentes. Parmi celles-ci, les plus importantes sont les suivantes: Aruak, Karib et Tupí-Guarani. Cette diversité socioculturelle et linguistique est un bel exemple de l’adaptabilité de la personne humaine au riche et diversifié biome de l’Amazonie. La diversité socio-environnementale de l’Amazonie est une énorme richesse pour l’humanité et la vie de la planète. Malheureusement, ces tribus sont grandement menacées par la déforestation et l’utilisation abusive…

#I am Guarani-Kaiowá : Le génocide indigène

#I am Guarani-Kaiowá : Le génocide indigène

La date des jeux olympiques au Brésil approchant, l’état ne cesse d’utiliser des terrains pour installer les différentes infrastructures : les terres des indigènes sont occupées par des riches propriétaires au profit de l’exploitation industrielle. En effet, ces derniers sont chassés de leurs terres ou même assassiner s’ils ont l’imprudence de protester et le gouvernement n’intervient pas, en accord avec ces firmes de l’agro-industrie. Les Guarani est un peuple amérindien vivant dans les régions amazoniennes du Brésil, d’Argentine, de Bolivie et du Paraguay. Elle ressemble environ 80 000 personnes. Aujourd’hui, Pierre Richard s’indigne : « Tout le monde s’en fout ! Les gouvernements s’en foutent pour la plupart, les médias s’en foutent. Il est tellement plus intéressant de savoir dans quels clubs tel ou tel joueur ira se faire acclamer. Allons-y joyeusement, massacrons les indiens, la faune, la flore au nom du dieu argent ! » D’où son appel international pour endiguer le massacre de ce peuple :…

Astuce visite ?

Astuce visite ?

A tout ceux qui ont la chance de visiter la merveilleuse ville de Salvador des Bahia, voilà un incontournable gustatif que tout bon guide saura vous conseiller ! Le Moqueca de Peixe est là-bas une véritable tradition. Fait à base de poisson, et mijoté avec soin dans un mélange savoureux d’épices telles que la fameuse et mythique huile de « dendé », ce plat représente avec justesse les couleurs du brésil ! Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre à Salvador de Bahia, rien ne vous empêche de réaliser ce plat vous-même avec la recette suivante : http://www.bembrasil.fr/Recettes-Bresiliennes/Plats/Moqueca-de-poisson-Moqueca-de-peixe.html

Assister à un carnaval au Brésil ?

Assister à un carnaval au Brésil ?

Au Brésil, on ne manque jamais un instant pour faire la fête ! Plus qu’un événement, le carnaval Brésilien est une véritable tradition dans le pays. Qu’ils se déroulent dans la ville de Rio Janeiro (février), de Salvador de Bahia (mars) ou de Recife, ils sont réputés pour leur fantaisie. Au rythme agité de la samba ou du frevo, devant le défilé des costumes les plus excentriques, vous plongerez au cœur des fêtes les plus colorées et bouillonnantes du pays ! Source : http://www.evaneos.com/bresil/guide/1298-voyage-culturel-au-bresil-traditions-et-culture-bresilienne/

Les villes incontournables du brésil !

Les villes incontournables du brésil !

Capitale bouillonnante du pays, Rio de Janeiro incarne sans doute le mieux toute la joie de vivre du Brésil. De la plage de Copacabana, rendue mythique par les chanteurs de bossa-nova, aux clubs de samba de la ville, vous découvrirez toute l’effervescence de la métropole la plus célèbre du pays ! Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, Salvador de Bahia laisse apparaître de magnifiques monuments datant de l’époque coloniale mais c’est aussi et surtout la capitale de la capoeira. Cette danse est le véritable symbole de l’héritage afro-brésilien de la ville. Enfin, Sao Paulo offre des trésors culturels d’une richesse inestimable. Mais outre ses bâtisses coloniales, la ville est aussi réputée pour sa gastronomie ! Source : http://www.evaneos.com/bresil/guide/1298-voyage-culturel-au-bresil-traditions-et-culture-bresilienne/

Le Brésil, un pays inégalitaire

Le Brésil, un pays inégalitaire

Le Brésil a connu depuis un siècle, et connaît encore, des progrès économiques extraordinaires, grâce à un jaillissement incessant d’activités, d’énergie, et d’esprit d’initiative. Mais parallèlement ce géant de 8 511 965 km2, présente les plus fortes inégalités sociales au monde. Le Brésil reste donc un pays de paradoxes, de contrastes, où richesse et pauvreté se côtoient sans pour autant créer, jusqu’à présent d’insupportables tensions ni même de réelles difficultés au sein de la société. À de rares exceptions près, ces différences semblent bien acceptées par les populations. Cependant, si les clivages ont longtemps alimenté une incontestable dynamique, ils rendent aussi fragile cet édifice et deviennent de plus en plus un facteur de blocage. Comprendre le Brésil revient donc à osciller sans cesse entre disparités et dynamismes, les deux termes étant souvent liés dans la réalité spatiale et sociale. C’est dans l’optique d’aider les gens vivant dans cette pauvreté dont…

La cuisine au Brésil ?

La cuisine au Brésil ?

Il est bien connu que chaque pays du monde a des spécialités culinaires tout aussi variées que riches. Chaque voyages y compris sur le web peut offrir la découverte de plats typiques, de nouvelles saveurs, d’ingrédients inconnus et d’incontournables à déguster. Le Brésil reçoit des influences de la cuisine portugaise, africaine et indigène qui renvoie au temps des colonies. C’est donc une cuisine riche à base de légumes, d’épices, de viande et de céréales qui est traditionnelle au pays. Selon les régions du pays, on trouve différentes spécialités qui ont pour origine les contrastes culturels du pays. Le Feijoada : C’est le plat populaire à ne pas manquer ! Il est considéré comme le plat national. Ce plat est composé de haricots, de riz et de viande de porc cuite dans un bouillon aux herbes. Cela ne donne-t-il pas envie?! L’Acarajé : La cuisine est un mélange de culture au Brésil.…

Des vélos écolos

Des vélos écolos

« Brésil ». Lorsque l’on entend ce mot, on pense tout d’abord à la forêt amazonienne, aux plages de sables fins, à un pays où pauvreté et richesse se côtoient sans limite. Il ne faut cependant pas oublier que le Brésil est, aux mêmes titres que l’Inde et la Chine, une puissance émergente. Le pays est ainsi un terrain propice aux innovations de toutes sortes, comme l’a récemment prouvé Juan Muzzi, un artiste uruguayen vivant au Brésil. Depuis 12 ans, Juan travaille sur un nouveau concept : la première ossature de vélo 100% recyclée, et recyclable.   Cette ossature peut être fabriquée à partir de n’importe quel déchet plastique, ce qui permet de réutiliser des ordures qui sont en général soit incinérées, soit enterrées. Les vélos sont fabriqués à São Paulo ; les cadres coutent à peine 200€ l’unité et un seul d’entre eux équivaut à environ 200 bouteilles en plastique. En plus d’être…

Le Brésil et la déforestation

Le Brésil et la déforestation

« Nous sommes ici pour demander de l’aide, non seulement pour la forêt et la nature, mais aussi pour notre vie » a expliqué le 22 juillet 2015 au cours d’une conférence de presse Valdelice Veron, fille d’un cacique tué par un fermier en 2003. Comme son père, près de 300 membres de cette communauté de 45.000 âmes ont été « massacrés ces dix dernières années » dans des conflits liés à l’expansion des cultures de soja et de canne à sucre, raconte-t-elle. « Nous mourons à petit feu » , a expliqué Vilharva-Caceres, qui s’exprimait en portugais, tête ceinte d’une couronne de plumes. Sur le banc des accusés, les cultures extensives de soja transgénique, encouragée par une demande chinoise massive, et les grandes multinationales productrices d’agrocarburants issus de la canne à sucre, « dont l’activité aggrave les conflits fonciers » , souligne l’ONG Planète Amazone. La production mondiale d’éthanol a été multipliée par six de 2000 à 2010, passant…